Éco-lieu Jeanot par C koi ça

Jeanot Diviths, exploitant agricole landais, a légué une partie de ses terres à la commune de Rion-des-Landes. Depuis leur transformation en jardin pédagogique, les projets poussent aussi sûrement que les légumes sur l’éco-lieu portant son prénom. Ce jardin éducatif défend un modèle agricole respectueux des écosystèmes. Cette approche agro-écologique se traduit par des actions concrètes pour tous les publics : la production de paniers de légumes, des visites scolaires et des ateliers à thèmes.

 

Concilier agriculture et écologie

Niché entre Dax et Mont-de-Marsan, l’éco-lieu Jeanot est un jardin où poussent aussi bien les tomates que les alternatives à l’agriculture intensive par la pratique de l’agro-écologie. Ce jardin éducatif nourricier, associant production agricole et protection de l’environnement, est un projet original et ambitieux. Cultivé par l’association C Koi Ça, il nourrit aussi bien les corps que les esprits de Rion-des-Landes, un petit bourg niché dans les pins et les bruyères du Pays Tarusate. Site de production et de vente de légumes sur un territoire où règne la monoculture de maïs, l’éco-lieu Jeanot est avant tout un espace de transmission des savoirs et d’expérimentation de l’agro-écologie.

Agro-écologie ? Cette pratique agricole, défendue en France par Pierre Rabhi, prône le respect des écosystèmes et la reconnaissance des savoirs paysans.
D’une superficie de 7000 m2, l’éco-lieu Jeanot est un véritable outil pédagogique vivant. Il se compose d’une zone maraîchère, d’un sentier botanique, d’un jardin pédagogique et d’espaces de jeux pour les enfants. La maison, la grange et la fournière (le four à pain traditionnel), ont été restaurées. Inauguré en juillet 2011, l’éco-lieu a commencé à accueillir les enfants des centres de loisirs de la région cet été et à délivrer ses premiers paniers de légumes à l’automne.

Depuis, le jardin étend son action éducative aux écoles, aux collèges, aux instituts médico-éducatifs et aux centres sociaux de la région. Son ambition : devenir un véritable pôle de services autour du développement durable et de la culture paysanne à travers, notamment, des cours de gascon et des ateliers de cuisine régionale. Prochaine étape : mieux accueillir les personnes handicapées, en réalisant des panneaux sonores et en braille.

 

La révolution culturale

Tout a commencé à la mort de Jeanot. Quand ce paysan de Rion-des-Landes (Aquitaine), a légué une partie de ses terres à la commune, se doutait-il qu’elles produiraient tant de richesses ? Route de Mâa, au lieu-dit « Peye », le jardin nourricier a ouvert ses portes en juillet sur l’ancienne propriété de l’exploitant landais. Baptisé « l’éco-lieu Jeanot » en hommage à son ancien propriétaire, ce jardin pédagogique entre pins et bruyères a accueilli environ 350 visiteurs en trois mois.

Il a fallu près d’un an à une quarantaine d’amis d’enfance de Rion-des-Landes, réunis dans l’association C Koi Ça, pour réhabiliter la maison, la grange et la fournière en ruine. Et surtout préparer les 7000 mètres carrés légués par Jeanot à une véritable « révolution culturale » : l’agro-écologie. Cette pratique d’une agriculture respectueuse des écosystèmes, les bénévoles, les salariés et les deux volontaires de l’association l’ont centrée autour du maraîchage, activité venant à manquer dans une région où la production de maïs, l’élevage de volailles et la sylviculture dominent. Les tomates, les poivrons et les aubergines ont commencé à pousser sous les yeux des enfants et à remplir les paniers gourmands assurant une partie du financement de l’activité.

La phase d’ingénierie, qui a débuté au mois de juin 2010, a permis à l’association de bénéficier de l’accompagnement d’IFA Conseil (prestataire du Dispositif Local d’Accompagnement) et de Terre d’Adèles (jardin agro-écologique de Pessac), dans le cadre du « Transfert de savoir-faire » proposé par l’Avise.
Quelques mois après son inauguration, l’éco-lieu Jeanot fait déjà partie du patrimoine local. L’office de tourisme du Pays Tarusate compte bien l’intégrer à sa documentation touristique…

En bref

  • Statut : association loi 190
  • Date d’inauguration : juillet 2011
  • Public accueilli en 3 mois : 350 personnes dont 230 enfants
  • Bénévoles : 40 – Volontaires en service civique : 2
  • Emplois : 1 animatrice environnement, 1 encadrant technique jardin et 1 coordinatrice

Contact

www.jeanot.fr

C KOI CATélécharger la fiche de présentation
Mathieu BLANCO  – mathieublanco@hotmail.fr

 

Share
L'Etat Caisse des Dépôts Fondation Crédit Coopératif Fonds Saint Christophe Macif Fondation SNCF
Avise